La ville de Saint Sébastien s'étend le long d'une baie de sable blanc entre les monts Urgull et Igeldo. Un village de pêcheurs, une zone d’extension urbaine majestueuse et des quartiers modernes font de cette ville l'une des plus attractives du littoral cantabrique. Le Musée de San Telmo, le Peine del Viento et le Kursaal sont des exemples de la combinaison entre tradition et modernité. De son côté, la province de Guipúzcoa, dont Saint-Sébastien est la capitale, allie la mer et la montagne, et offre au voyageur, en plus des monuments intéressants, des paysages, du sport, la gastronomie... une cuisine, basque, de renommée internationale.
 
 
L’urbanisation de Saint Sébastien se déploie face à la baie de La Concha. Le mont Igueldo la délimite et constitue un point de vue magnifique pour profiter du panorama. À ses pieds se trouve la Punta Torrepea, où est installé le "Peine del Viento", ensemble de sculptures de célèbre artiste basque Eduardo Chillida. C'est là que commence la plage d'Ondarreta, encadrée par un jardin paysager et le Pico del Loro. Celui-ci fut choisi par la reine Maria Cristina (XVIIIème  siècle) pour y construire le Palais Miramar, sa résidence d'été. Une belle promenade avec d'élégantes balustrades et lampadaires longe la plage de La Concha, où se trouve la station balnéaire La Perla del Océano, ancienne lieu de bains royaux. En continuant sur le front de mer, nous arrivons à l'ancien Casino, aujourd'hui transformé en Hôtel de ville. Dans cette zone, entre la mer et la rivière Urumea, se trouve la vieille ville, et le chemin menant au le mont Urgull, la marina et le quartier des pêcheurs. Le sommet de l’Urgull est dominé par le Castillo de la Mota et une représentation du Sacré-Cœur. Un sentier mène au sommet, tandis qu’un autre longe la colline, nous menant au Rompeolas.

Saint Sèbastien

FR

Communication & Évènementiel